This Page

has been moved to new address

La minute ciné : Sin Nombre

Sorry for inconvenience...

Redirection provided by Blogger to WordPress Migration Service
Les chroniques d'une blonde: La minute ciné : Sin Nombre

samedi 10 octobre 2009

La minute ciné : Sin Nombre

.

.
Réalisé par Cary Fukunaga
Avec Edgar Flores, Paulina Gaitan, Kristian Ferrer
Durée : 1h36
.
Synopsis :
Au Honduras, la jeune Sayra retrouve son père après une longue séparation. Elle va enfin réaliser son rêve, émigrer avec lui et son oncle aux Etats-Unis. Au Mexique, Casper est membre de la " Mara ", l'un des terribles gangs d'Amérique Centrale. Pour venger la mort de sa fiancée, il tue un chef de bande et prend la fuite. Sur le toit du train qui file vers le Nord, entourés de centaines de candidats à l'émigration, Sayra et Casper se rencontrent. Il fuit son passé criminel, elle espère un avenir meilleur : parviendront-ils à échapper ensemble à leur destin et à franchir la frontière ?
.


.
La semaine dernière j'ai été conviée par Allociné à la projection privée du film Sin Nombre en version originale. Ayant regardé beaucoup de documentaires au sujet des gangs j'y allais avec enthousiasme. Cary Fukunaga a eu le prix du jury du Festival de Deauville pour ce film à travers lequel il a souhaité montrer à la fois le fonctionnement de La Mara Salvatrucha (MS13), gang d'Amérique Centrale, mais également la fuite des migrants vers la frontière Mexicaine. Ainsi, d'un côté Sayra, son père et son oncle tentent de fuir leur vie au Mexique alors que, de l'autre côté, on découvre la brutalité du gang de La Mara, les rituels d'initiation (être roué de coups pendant 13 longues secondes) et d'acceptation dans le gang (commettre un meurtre) et la tentative de sortir du gang.
.
Malgré l'extrême violence de certaines scènes (telles que le premier meurtre que doit commettre le jeune Smiley ou encore le passage à tabac de ce dernier) qui montrent pourtant bien la réalité du fonctionnement d'un gang, le côté sentimental ressort assez rapidement lorsqu'on se prend d'affection pour Casper/Willy.
.
La justesse d'interprétation des acteurs rend le film poignant sans pour autant tomber dans le côté "cul-cul" des films sentimentaux. J'ai trouvé qu'il n'y avait que peu de dialogue d'où l'importance du jeu d'acteurs et le fait que le film a été tourné de telle sorte qu'on croirait un documentaire. Toutefois, la violence et la cruauté de la fin du film m'a justement laissée sur ma faim, une certaine frustration s'est donc installée.
.
Entre larmes, incompréhension, étonnement et peur j'ai vraiment beaucoup apprécié Sin Nombre.
.
Mon avis :
♥♥♥
.
Sortie en salle : le 21 octobre 2009
.

Libellés : , , , ,

4 commentaires:

Blogger Faustine a dit...

Why not, mais confortablement installé dans mon canapé ;)

10/10/09 11:46 AM  
Anonymous Lucie a dit...

olala,il a l'air super bien,je pense que jirais le voir,j'aime bien ce genre de film!!!
merci de nous l'avoir fais decouvrir!!!

10/10/09 1:07 PM  
Blogger Jade a dit...

bouhhhhhh ^^

11/10/09 11:09 AM  
Anonymous Fleur de cerise a dit...

J'aime bien ce genre de films, mis à part la violence mais bon ^^ . Merci pour cette critique !

11/10/09 4:42 PM  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil